La phase de transition vers les soins naturels

Que ce soit suite à des problèmes de peau, par volonté de consommer différemment ou sous les recommandations d’un ou d’une proche, vous avez décidé d’essayer les soins naturels.

Si tel est le cas, vous avez alors certainement lu ou entendu parler de la fameuse « Phase de transition« , qui dure plusieurs mois. Il est fréquent qu’au début des soins, l’état de la peau ou des cheveux empire. Et il faut bien le reconnaître, c’est franchement décourageant, surtout dans notre société de l’immédiat, où nous sommes habitués à obtenir tout, tout de suite!

Pourquoi cette phase de transition ?

Car nous sommes conditionnés dans nos habitudes de consommation sans nous en rendre compte! Les industries alimentaire, pharmaceutique et cosmétique en sont les principales responsables. Le but avoué étant de vendre leurs produits, et c’est bien normal mais également de nous rendre « addict » à ces derniers.

Qu’en est-il pour la peau ?


Concernant l’industrie Cosmétique, cette dernière nous propose des crèmes « Hydratantes » à base de glycérine (qui attire l’eau vers la peau) mais également à base de paraffines (occlusive), provoquant un effet de soulagement immédiat. C’est cette immédiateté qui nous rend « accros » à ces produits. En empêchant notre peau de travailler, celle-ci devient faignante et donc inconfortable dès qu’elle n’a plus cette « protection », nous incitant ainsi à en remettre pour retrouver cette sensation de confort.

Le jeu en vaut-il la chandelle ?

banniere-huile-vegetaleLe corps humain est merveilleusement bien fait! Il dispose de tout le nécessaire pour se régénérer et se protéger tout seul, à la condition toutefois de lui apporter ce dont il a besoin. Votre peau, comme vos cheveux auront besoin de temps pour s’habituer au changement et se réhabituer à fonctionner normalement. Elle a été gavée de substances chimiques. Il faut donc la mettre à la diète quelque temps avant de commencer l’application de soins naturels !

Si vous lui appliquez des soins naturels, alors qu’elle a désappris à travailler, elle ne sait plus comment les utiliser. Comme cela ne lui convient pas, elle s’exprime, réagit et l’état de votre peau empire.

Il faut alors faire preuve de patience et surtout faire confiance à sa peau, qui avec les soins naturels que lui sont apportés, va petit à petit réapprendre à les utiliser et se rééquilibrer d’elle-même.

Qu’en est-il pour les cheveux ?

Et bien, il en va exactement de même! Décapés par les sulfates chimiques, ils sont ensuite recouverts d’un film occlusif (silicone, quats…) qui agissent comme un vernis sur le cheveu et cache surtout la misère. Ils creusent alors les aspérités du cheveu et s’infiltre dans les écailles pour donner l’illusion de cheveux en bonne santé.  Ce traitement de choc en plus d’abîmer la fibre capillaire, finit bien souvent par irrité aussi le cuir chevelu. Si vous ajoutez à cela les effets dévastateurs des colorations, lissages et autres brushings réalisés régulièrement ou quotidiennement, vous comprendrez aisément qu’un temps d’adaptation soit, là encore, nécessaire.
Privés eux aussi de leur « remède miracle », durant cette période, vos cheveux pourront être secs, ternes, abîmés…. mais il ne faut pas baisser les bras! La durée de la transition varie selon le type de cheveux et la qualité de celui-ci au départ. Si vous avez une chevelure, certes laver aux produits industriels, mais en bonne santé et n’ayant jamais subie de couleur d’oxydation, la transition sera de deux à trois mois. Mais si vos cheveux sont plus abîmés, des coupes régulières seront nécessaires. Un cheveu « mort » ne se répare pas et il faudra compter quelques mois supplémentaires.

cheveux-secs-abimesIl vous faudra alors trouver les bons soins (adaptés à votre nature de cheveux et à leurs besoins), qui vous aideront à passer cette transition en douceur : shampoing, masques faits maison, bains d’huile,…

Le jeu en vaut-il la chandelle ?

Là encore le maître mot est « Patience » 😉 Pour ma part, après ces deux mois de transition, je ne regrette absolument pas d’avoir sauté le pas.

Certes, après des années de mauvais traitements (je leur ai fait subir toutes les horreurs), il m’était impossible de conserver mes longs cheveux châtains, alors j’ai opté pour la solution radicale :  on coupe court et on recommence.

Alors oui! Si vous leur prodiguer les soins nécessaires et adoptez une routine capillaire adéquate, vos cheveux seront de nouveau resplendissants et forts ! Et comme moi, vous pourriez même être étonné du changement et de voir réapparaître boucles et ondulations jadis disparues 😀 Et tout ça, grâce aux soins naturels ! ❤

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s